Shihan Alain Bordeleau

Des efforts surhumains et de nombreux sacrifices sont souvent nécessaires pour suivre la voie du Kyokushin. « La Voie », est un processus où il faut discipliner le corps pour améliorer l'esprit. C'est dans la quête de son intériorité que Shihan Alain Bordeleau peut grandir et repousser toujours plus loin ses limites, afin de mieux vivre l'infinité de son énergie. Il est dit que l'être humain peut se surpasser grâce à son courage, sa persévérance et sa volonté.

Shihan Alain Bordeleau, 5e Dan, a atteint une notoriété dans le domaine du karaté. Il a fait de nombreuses compétitions à Montréal, Chicago et New York, en tant que compétiteur et arbitre, afin de promouvoir le style de karaté Kyokushin et ainsi faire grandir la renommée du Dojo.

Par sa formation, Shihan Alain a acquis une expertise dans le Tameshiwari, une discipline qui combine divers techniques de cassage. En pratiquant ces techniques, il a appris à contrôler la douleur physique et à développer la puissance et l'autodiscipline. De plus, il a souvent été invité à démontrer ses aptitudes et excelle dans cette matière.

Records

Le 15 octobre 1983, Shihan Alain Bordeleau établit un premier record mondial en fracassant avec la paume de sa main droite (le shotei), 160 blocs de ciment en 2 minutes et 55 secondes. De 1989 à 1994, il réalise à nouveau cet exploit à trois reprises en battant son propre record en 1 minute et 19 secondes, puis en 35,06 secondes et finalement en 32 secondes. Enfin, il faut mentionner le record qui a marqué sa carrière. En 1993, Shihan Alain a cassé 500 blocs de ciment en utilisant les techniques de shotei et de hiji (le coude) en 20 minutes et 21 secondes en plus de fracasser 4 btons de baseball. En 2001, Shihan Alain a réalisé une performance qui a défini sa carrière en cassage. En utilisant les techniques de shotei et de hiji, une fois encore, il cassa 500 blocs de ciment en seulement 10 minutes et 38 secondes.

Après de nombreuses années de dévouement, de discipline et d'entrainement, Shihan Alain se rend au Japon en 2007 afin de faire face à l'un de ses plus grand défi ; passer son teste de 5e Dan. Suite à un entrainement physique très rigoureux et à effectuer 60 combats, contre des adversaires provenant de divers pays, Shihan Alain triompha, reçu son 5e Dan et surtout il acquit le titre officiel de Shihan. À la suite de cet accomplissement personnel, Shihan Alain a été inspiré de continuer à travailler encore plus fort pour transmettre à ses élèves ses connaissances et les expériences qu'il a vécues pendant ce voyage qui a été incontestablement exceptionnel et marquant.

Mais au-delà des records et des compétitions, Shihan Alain Bordeleau est toujours demeuré fidèle à l'essentiel de la philosophie du karaté Kyokushin : vivre le karaté par la transmission de la connaissance acquise. Ce choix de carrière lui a permis de s'impliquer concrètement dans son milieu et d'ouvrir plusieurs écoles dans les villes de Longueuil et de Brossard, pour finalement s'établir à Greenfield Park. Beaucoup d'élèves déjà, enfants comme adultes, ont bénéficié de son savoir. Ils sont plus de 300 maintenant à avoir réalisé leur rêve, soit d'obtenir la ceinture noire, et d'autres suivront à leur rythme!

Dates de Passages:
  • Shodan (1e Dan): 23 avril 1983
  • Nidan (2e Dan): 15 octobre 1988
  • Sandan (3e Dan): 17 octobre 1992
  • Yondan (4e Dan): 16 janvier 1997
  • Godan (5 Dan): 20 novembre 2007

Séminaires:
  • 1981: Shigeryu Oyama (USA);
  • 1985: Nakamura (USA);
  • 1993: Sensei Cameron Quinn (USA);
  • 1996: Kencho Shokei Matsui (Montréal, Canada);
  • 1997: Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada);
  • 1998: Kencho Matsui (Montréal, Canada);
  • 1999: Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada);
  • 2000: Shihan Bobby Lowe (Hawaii);
  • 2001: Kencho Shokei Matsui (Montréal, Canada);
  • 2002: Sensei Garry O'Neil (Montréal, Canada);
  • 2003: Kencho Shokei Matsui & Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada);
  • 2005: Kencho Shokei Matsui & Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada);
  • 2006: Shihan Isobe & Shihan Fillio (USA);
  • 2006: Shihan Gorai (Montréal, Canada);
  • 2007: Kencho Shokei Matsui & Shihan Gorai (Montréal, Canada);
  • 2007: Kencho Shokei Matsui & Shihan Isobe (USA);

Titres d'Arbitres:
  • 24 mars 2001: Associate Judge
  • 6 juillet 2006: IKO Judge
  • 24 mars 2007: Associate Referee

Sensei Christine Jagucki

Dès ses débuts, Senseï Christine Jagucki se distingue par son dévouement et son énergie. Passionnée par la philosophie des arts martiaux, du Karaté Kyokushin et déterminée à gravir les échelons de ce style, elle décide de s'impliquer entièrement dans cette discipline. Elle assiste dans les cours de karaté et participe à de nombreuses compétitions de kata et de combats.

Toujours sans prétention, elle obtient le grade de ceinture noire 1e dan le 6 juin 1986, le grade de ceinture noire 2e dan le 17 décembre 1994 puis le grade de 3e dan le 16 octobre 1999. Sa nature calme et réservée, mais déterminée à atteindre son but, la prédisposait au titre de Sensei qu'elle reçut le 16 juin 1994.

Tout comme son époux, Shihan Alain, Sensei Christine est fascinée par le Tameshiwari (cassage) et s'entraîna pour réaliser ses performances personnelles. En avril 1993, elle réussit à fracasser 2 blocs de ciment avec la technique du shotei, hiji et du tatsui. En octobre 1996, elle réussit à casser 3 blocs de ciment avec la technique du shotei et du hiji. De plus, elle brisa des bâtons de baseball avec le tibia de nombreuses fois. En pratiquant ces techniques, Sensei Christine a appris, elle aussi, à contrôler la douleur physique et à développer la puissance et l'autodiscipline. C'est avec raison que, Sensei Christine est surnommée Sensei Tiger.

Dans ce style de karaté qui était autrefois dominé principalement que par des hommes, c'est par le biais de ses propres réalisations et de certaines autres réalisations que Sensei Christine a pu aider à frayer un chemin pour d'autres femmes pratiquant cette discipline. Au Dojo de Greenfield Park, elle encourage les femmes à persévérer et surtout à essayer d'atteindre leurs propres buts.

Les responsabilités de Sensei Christine dans le Dojo sont d'enseigner aux enfants et aux adultes, d'élaborer les objectifs pédagogiques et de planifier les événements spéciaux. Toujours souriante, elle est inlassablement prête à aider ses élèves. La tête pleine de projets et d'idées, Sensei Christine désire transmettre un enseignement de qualité à tous les karatékas du dojo de Greenfield Park.

Dates de Passages:
  • Shodan (1e Dan): 6 juin 1986
  • Nidan (2e Dan): 17 décembre 1994
  • Sandan (3e Dan): 16 octobre 1999

Séminaires:
  • 1996: Kencho Shokei Matsui (Montréal, Canada);
  • 1998: Kencho Matsui (Montréal, Canada);
  • 1999: Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada);
  • 2001: Kencho Shokei Matsui (Montréal, Canada);
  • 2002: Sensei Garry O'Neil (Montréal, Canada);
  • 2003: Kencho Shokei Matsui & Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada);
  • 2005: Kencho Shokei Matsui & Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada);
  • 2006: Shihan Gorai (Montréal, Canada);
  • 2007: Kencho Shokei Matsui & Shihan Gorai (Montréal, Canada)